Le week-end dernier, la toute jeune association Keponteam.org organisait ses deux premiers concerts.

Le premier s'est déroulé au Bar du marché de Rouen le vendredi. Au cours de cette soirée, nous avons pu apprécier les prestations de Nono Futur accompagné de son fidèle Déglingo Elvis pour un set en acoustique, et de W, alias Raoul Doublevé, alias Doublevé de Bonneville, pour une performance dont il a le secret. L'affluence à ce concert fut relativement modeste, mais largement compensée par la qualité de l'auditoire. L'occasion pour les membres de Keponteam qui avaient fait le déplacement de s'échauffer en vue du concert du lendemain, de se rencontrer en chair et en os (surtout en chair!), et de soutenir des artistes à la personnalité singulière, qui sortent indéniablement des sentiers battus.

Le lendemain se tint à la MJC Rive Gauche de Rouen, la première fiesta estampillée "Keponteam". Au programme, les groupes Joe Sent Me, Bullshit Detector et les très populaires Hors Contrôle. Co-organisée par L'Oreille qui traîne, la soirée s'est déroulée dans des conditions idéales : l'objectif de 150 entrées payantes a été quasiment atteint, le public présent fit tout au long de la soirée preuve d'un enthousiasme réjouissant (pogos d'enfer dans un état d'esprit irréprochable), la bière a coulé à flot jusqu'à rupture de stock, et les groupes ont tous donné le meilleur d'eux-mêmes (ne vous fiez pas au témoignage de KK, qui a l'extrême élégance de s'effacer en minimisant la performance des Joe Sent Me pour mieux saluer le travail des organisateurs). Au final, une soirée mémorable, emplie d'énergie, de bière, de sueur et de bonne humeur, au rythme du punk Old School de Joe Sent Me, des riffs Hardcore de Bullshit Detector et des hymnes Oi! de Hors Contrôle.

Plutôt que de longs discours, voici un petit medley concocté par notre Philou national, qui témoigne de la bonne ambiance et de l'énergie qui ont régné au cours de ces deux soirées inoubliables :

Keponteam remercie l'ensemble du public qui a fait le déplacement, tous les groupes qui nous ont honorés de leur présence pour cette première Fiesta et qui, au-delà de la performance musicale, ont affiché des qualités humaines remarquables, les associations qui ont tenu leurs stands avec une foi inébranlable (Raoul et son stand de sérigraphie, Punkeure, le collectif antifa de Rouen, Emergence Records), l'association La Ferme des 400 goûts pour le repas, l'association L'Oreille qui traîne pour cette collaboration très fructueuse, et enfin, une pensée toute particulière pour Céline qui a dû supporter tout le week-end un troupeau de gros lourds ingérables et totalement immatures.

No copyright - Keponteam.org